[谢海涛]汉学史中国人写得了吗?

By admin in 历史 on 2019年6月22日

非常遗憾的是,作者是通晓法文的,却未顾及原始资料而转引他人数手后的观点,颇令人不解。

Il existe toujours des débats sur si l’Amérique ou l’Europe est plus
ouverte. Dans le journal « Villes d’Amérique », l’auteur français
Jean-Paul Sartre compare la conception de l’histoire, la formation et la
structure des villes américaines et des villes européennes, et il
soulève des paradoxes afin de montre aux lecteur ce qui est le facteur
fondamental d’ouverture. Les trois paradoxes-clés sont l’existence d
beauté dans le « laideur même », la possibilité d’avoir un présent sans
passé, et l’ampleur d’impact émotionnel de la planification urbaine.

图片 1

Tout d’abord, Sartre dit dans le troisième paragraphe : «Rien n’a changé
depuis le temps des caravanes vers l’Ouest :on fonde chaque année des
villes aux Etats-Unis et il semble que cela se fasse selon les mêmes
procédés ». L’expression « chaque année », qui est une fréquence assez
haute pour l’établissement des villes, indique que, quoiqu’il semble
ennuyeux et restrictif de toujours suivre la même manière, une façon
bien établie comme ça simplifie le processus de la fondation d’une
ville, et ainsi donne tout le monde les chances d’obtenir une certaine
forme d’autonomie, leur permet de quitter son habitation précédente sans
inquiétude, et les encourage à s’aventurer dans la région inexplorée.
Alors, cet phrase correspond aux mots mystérieux, « Chacun est libre
ici, non de critiquer ou de réformer les mœurs, mais de les fuir », dans
le dernier paragraphe, et explique bien le commentaire contradictoire de
Sartre qu’il existe « une sorte d’émouvante beauté » dans le « laideur
même »des villes américaines. Autrement dit, c’est une solution
universelle qui peut donner aux gens la confiance en l’incertitude de la
liberté absolue qui est idéal à l’avis de Sartre.

《法国汉学史》 许光华著  学苑出版社  2009年5月第一版  333页,40.00元

Par ailleurs, le quatrième paragraphe dit : « Dans ces villes
[américaines] qui vont vite, […] le passé ne se manifeste pas,
comme chez nous, par des « monuments », mais par des « résidus » … ».
Par rapport aux «monuments », qui sont les ouvrages d’architecture
destinés à conserver le souvenir, les « résidus » ne sont que des
matière et ne contiennent pas d’émotion. C’est-à-dire que des Américains
ne se sentent pas très liés aux villes qu’ils ont habitées, et que le
passé a peu d’influence sur le présent en Amérique. Bien qu’il semble
initialement inhumain d’oublier le passé et impossible de fonder un
présent sans le passé, Sartre ne doute ni ne blâme cette manière
américaine, et il est même favorables à celle : il dit,dans le dernier
paragraphe, que les villes américaines sont « ouvertes sur l’avenir ».
Ainsi, il propose que l’avenir est plus important que le passé pour le
présent, et quel’obsession de mémoire peut empêcher les citoyens de
penser à l’avenir.

  日前,在翻阅近期出版的《法国汉学史》(下称许著)时,其中的一段话使我颇感别扭。这段话在许著的第47页,关于法国传教士马若瑟(Joseph
Marie de Prémare)所撰写的《中国语札记》(Notitia Lingu
Sinic):……雷慕沙指出,该书并不像作者自谦所言,只是一部寻常的文法书、修辞学,实际上是一全部文学讲义。他说,为此书,若瑟不仅搜辑华语之一切文法规则与夫语助词,而且对于文体、古今成语、俗语、常用之比喻广事引证,并加必要之说明,世人只把它看成为适用于商人初习语言之课本,其实在此书中也可求得
文学之深造。之所以别扭,一则,这段话是将冯承钧译费赖之著《在华耶稣会士列传及书目》(中华书局1995年,下称冯译)中所引用雷慕沙的评论,重新组合而成,乃至于引号重叠,诘屈聱牙;二来,我不记得曾在马若瑟的原著和James
Granger Bridgman(和裨治文同英文姓)的英译版中(Canton,
1847年)察觉到丝毫铜臭。何以一个抛俗弃世,将全身心贡献给上帝的耶稣会士会付出偌大的精力为商人们撰写汉语启蒙教材?难道是雷慕沙别具慧眼,还是费赖之抄错了?或者是冯承钧先生误译了?

En outre, Sartre dit que « on étouffe un peu dans nos villes fermées,
que nos rues viennent buter contre des murs, contre des maisons». Il
n’est pas très sensé de dire qu’une région autonome est pénible à
supporter tout simplement à cause des limites des voies, mais si on
compare cette sensation à l’autre remarque, « La rue américaine […]
n’a pas de secrets. C’est une ligne droite, sans mystère », on peut
constater que la franchise de la structure des rues peut indiquer qu’il
n’y a pas de restriction ou de menace cachée, et que la complexité des
rues européennes est ce qui gêne les citoyens de saisir le sens des rues
et des villes et ce qui leur donne la crainte que les lieux n’est plus
ouvert et que libertés a été perdu. De plus, le fait que Sartre a
compris ce qu’une ville américaine était « au bout de quelques jours »
et l’opinion de Sartre qu’il est possible pour les gens de«apprend[re]
vite » les traits distinctifs des villes américaines suggèrent que la
rectitude et la simplicité structurale d’une ville la rendent plus
conviviale et plus accueillante pour les étrangers, comme Sartre, qui
n’ont pas de connaissance antérieure sur la ville, alors qu’une ville
avec des rues remplis d’histoires, comme les rues européennes, est moins
accessible pour un étranger. Donc, ce n’est pas une exagération de dire
que l’organisation des rues d’une ville peut affecter l’ouverture
psychique de la ville.

  一查,竟然是冯先生译错了。第531页(冯译,下同)的两字之误,使得整句话变得面目全非。

Essentiellement, les paradoxes rend ce passage bien au-delà d’un journal
d’une observation, mais une discussion sociologique et philosophique qui
encourage les lecteurs, surtout les lecteurs européens, à réfléchir à
l’évolution, l’identité et la liberté de ville ; et de plus, les idées
qui sont insinués dans ce texte peuvent peut-être les nombreuses villes
qui souffrent les séquelles de la crise économique ou sociale à laisser
la mémoire de la prospérité et du malheur qui n’existent plus, et à
recommencer à zéro d’une manière franche. Néanmoins, comme Sartre fait
l’éloge de tous les aspects de villes américaines, y compris le statut
du passé dans la société, la façon dont les villes sont fondées et la
planification des routes urbaine. dans ces paradoxes, les paradoxes
manifestent aussi qu’il a une inclination pour les villes américaines.
Peut-être cette inclinaison est lié à sa croyance existentialiste et
paradoxale que « l’homme est condamné à être libre ».

  费赖之的原文是这样的:On ne peut dire que le plan qui y est suivi
convienne à un livre élémentaire destiné aux commen■ants: mais quand on
a déjà une teinture de la langue, on peut puiser dans cet ouvrage les
notions de littérature qu’autrement on pourrait se procurer que par une
lecture assidue des meilleurs écrivains chinois, continuée pendant de
longues années . (费赖之原著第524525页)

发表评论

电子邮件地址不会被公开。 必填项已用*标注

网站地图xml地图
Copyright @ 2010-2019 澳门金沙30064在线网站 版权所有